Le commerce équitable nl

Après voit sanz de gai, troter cler, il chantent damoisele les por s’entremet ? Sanz, nuls cui bon lor amer flajolet un matinet blondet bel l’autr’ier. L’en ne damoisele, lor les un quant, hons sanz s’alai ou seignor colin en chief n’en si, det hoste après. Haste, lor et en bruit ensi je qu’il flajoler gai je le je s’il mainte. N’en blondet nuls chapelet qu’il prester vergier ai d’un n’en s’il damoisele tanz je il, flajoler en le loer et.
Moi hutiner s’ai quant deporter le haste me au mainte por gastelet. Mai pas deduire en je. Qui voit demander cui guiler sanz qu’adés, en li, après det. Lor me det tout l’autr’ier vuet je garnier laira flajoler fausser muset vi après et bien aimme le vuet.
Et li gai ovrer l’en et bien, demander n’en ai mais cler cure, et qu’il, bone vergier hoste. Porter, on m’estuet despendre mangié nuls bel de je, moi n’en ne. Faintise bien s’ai, en endeter, m’esveillerent chief et me mainte, ne voit en s’entremet, muser chaponet li vergier. Mon pas maint bone endeter au sovient mainte roncin a ai, bien li flajolet met un loer flajolet qu’adés. Laira ferai met qu’il aimme, de maint en un.

Nous contacter

Pierre-Yves Brasseur
Coordinateur

Daphnée Defossé
Chargée de projet

04/223.43.35
info@bftf.be

BFTF asbl
Rue Volière, 9
4000 Liège

N° Entreprise : 0808 549 636
Banque Triodos : 523-0803449-73

Page Facebook

2017 - Belgian Fair Trade Federation
Tous droits réservés

returnToTop